Bienvenue

Depuis le printemps 2008 je partage ici en photos mes balades pour vous faire découvrir ces deux beaux départements voisins, différents mais complémentaires, que sont la Drôme et l'Ardèche.

La liste des balades présentées géographiquement se trouve dans les onglets en haut de la page. Elles sont de niveau facile en majorité, le contraire est précisé.

Bonne balade ici et ailleurs.


D'autres photos de la région avec moins de texte sur mon blog photos


Mention expresse est faite ici que je suis l'auteure de chacune des photographies mise en ligne sur ce blog et signées "LENA26"

---

mercredi 30 décembre 2009

Aiguèze : le village médieval (Gard)



Aujourd’hui une petite escapade légèrement infidèle au sujet de mon blog puisqu’il s’agit de découvrir le village d’Aiguèze dans le Gard.



L’infidélité n’est que minime puisque ce beau village labellisé « plus beau village de France » se dresse à la sortie des gorges de l’Ardèche, tout près du département du même nom.




Aiguèze, perché sur les dernières falaises des gorges, en surplomb de la rivière, offre aux amateurs de vieilles pierres ses fortifications, son donjon, son église et sa tour sarrasine mais également un point de vue exceptionnel sur les gorges depuis la rue de Castelas.


L’église classée et a été récemment rénovée.


Aiguèze a mis en œuvre une restauration de ses maisons respectueuse de son passé historique.

























Une citerne

vendredi 11 décembre 2009

Chateauneuf du Rhône : fête de la St Nicolas 2009

Les 5 et 6 décembre 2009, c'était à Châteauneuf du Rhône, la quatrième édition de la St Nicolas ou fête des bateliers.

Le dimanche le soleil ne fut malheureusement pas de la partie dans les rues comme sur les photos.


Comme il y a deux ans (ainsi qu'aux Moyen-âge), il faut s’acquitter d’un droit de passage pour entrer dans la vieille ville si on est estranger. Si le prix reste correct (deux euros) il faut noter qu’il a tout de même augmenté de 50% depuis la dernière édition.

Et l’on n’en tirerait pas rigueur si la qualité des manifestations allait dans le même sens, mais malheureusement le niveau ne fut pas à la hauteur des années précédentes.



Pas de garde à cheval, moins d’animaux, moins d’ateliers, l’ambiance médiévale avait baissé d’un ton et l’après-midi elle avait quasiment disparue lorsque la foule envahit les rues.






La foule qui empêche la progression, masque la vue des animations… La fête de la St Nicolas serait-elle victime de son succès ?

S’il n’est pas envisageable d’organiser une festivité qui demande autant de préparations pour un nombre restreint de visiteurs, le « trop » n’est pas mieux que le « trop-peu ».

J’ai eu du mal à me replonger dans l’ambiance mystique du moyen-âge, le charme n’a pas fonctionné.

A noter l'excellente animation autour du trébuchet, avec participation demandée des enfants présents,



trébuchet construit par des Nyonsais (cocorico) parmi lesquels un excellent collègue de bureau.




Les tire-laines
:







Des poulets dans les tavernes :


samedi 28 novembre 2009

Le Bois de Païolive : la corniche - St Eugène

La nature a produit ici un étrange spectacle : des rochers aux formes curieuses, façonnées par l'érosion, où l'imagination de chacun est sollicitée. Si l'on ajoute que cette curiosité se trouve au cœur d'une forêt très ancienne de chênes, traversée par le Chassezac qui y a creusé des gorges, et habitée par une faune variée, on comprend toute la beauté et l'importance de ce site protégé par trois procédures publiques (zone natura 2000, Espace Naturel Sensible, inscrit à l'inventaire des sites et monuments historiques).

Pour cette première sortie, nous allons coupler deux boucles : celle de la corniche (balisage jaune) et celle passant à proximité de l'ermitage St Eugène (balisage bleu).

 Nous nous sommes garés au parking de Lestong mais on peut également aborder le circuit du parking des Trois Seigneurs.
 
Le calcaire de ce plateau jurassique a été dissout par l'eau chargée en gaz carbonique pour former d'étranges sculptures minérales. Mais la main du randonneur a parfois apporté sa contribution à ce décor artistique.





La première partie surplombe les gorges du Chassezac. Des belvédères naturels offrent une vue magnifique.






Toutefois, si les enfants trouveront plaisirs à sauter de rocher en rocher et à marcher sur le dallage naturel du sentier, cette partie peut être dangereuse pour eux en raison des à-pic très impressionnants.





Une fois la corniche passée, nous changeons de circuit pour suivre le balisage bleu, direction Ermitage de St Eugène.


Nous serpentons dans la forêt, au milieu des nombreux chênes verts et pubescents. Le dénivelé est nul, l'ombre est très agréable par cette chaleur (nous sommes au milieu de l'été). Pour rencontrer moins de monde, il suffit de commencer tôt la balade.


L'ermitage St Eugène est posé en équilibre au bord de la falaise. Plusieurs fois détruit et reconstruit, puis dégradé et laissé à l'abandon, il a retrouvé aujourd'hui sa fonction première d'ermitage grâce à un moine qui s'employa à restaurer l'édifice, et à le rendre habitable.


Aujourd'hui l'ermitage est fermé au public pour respecter la tranquillité des lieux, mais il est possible d'assister à la messe qui y est normalement célébrée tous les jours à 11h.



Et bien il ne nous reste plus qu'a terminer la boucle pour regagner le parking, en passant par le carrefour des Trois Seigneurs, non sans avoir admiré d'autres sculptures de l'artiste qui règne en ces lieux, la Nature.


 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...