Bienvenue

Depuis le printemps 2008 je partage ici en photos mes balades pour vous faire découvrir ces deux beaux départements voisins, différents mais complémentaires, que sont la Drôme et l'Ardèche.

La liste des balades présentées géographiquement se trouve dans les onglets en haut de la page. Elles sont de niveau facile en majorité, le contraire est précisé.

Bonne balade ici et ailleurs.


D'autres photos de la région avec moins de texte sur mon blog photos


Mention expresse est faite ici que je suis l'auteure de chacune des photographies mise en ligne sur ce blog et signées "LENA26"

---

dimanche 20 août 2017

Sahune : le Rocher de Bramard (Drôme)

Aujourd'hui destination la Drôme provençale à l'assaut du Rocher de Bramard, rocher emblématique qui veille du haut de ses 937m sur le petit village de Sahune. Emblématique car facilement reconnaissable, même s'il est vrai que tout les monde n'est pas d'accord sur ce à quoi il ressemble. Tantôt gorille, tantôt indien, tantôt vieux sage barbu, tantôt sphinx ce qui est certain c'est qu'il présente un profil plus ou moins anthropomorphe de là où on le contemple le plus souvent : de la route de Gap, ou du village lui même.


Sphinx couché ?


La balade prévoit de monter sur la tête du Bramard afin de bénéficier d'une vue saisissante de la vallée de l'Eygues aux sommets dominant Rémuzat en passant par les montagnes de Miélandre et d'Angèle et la vallée de Sahune et de Montréal.


Nous nous sommes garés sur un grand parking en rive gauche de l'Eygues direction vieux village ou Montréal les sources, en contrebas de la route. On peut cependant s'épargnez un peu et éviter un fastidieux aller-retour sur route en se garant plus près, je vous indiquerai où plus loin.

Le vieux Sahune


Après le pont sur l'Eygues, prendre directement à gauche une route qui longe la rivière, direction Quartier Saint Jean. En ce mois de mars nous avons la chance de bénéficier de la floraison des fruitiers, l'agriculture étant une activité importante de la région.






Après le camping tournez à gauche sur le pont enjambant la ruisseau Merderi (!) puis de suite à droite. C'est à cette intersection où la route est plus large que l'on peut se garer pour raccourcir le trajet.

On suit la route jusqu'au mât "Quartier Saint Jean" altitude 370m. C'est ici que vous aurez à décider si vous effectuez la boucle, qui commence ici, dans le sens horaire ou antihoraire.




En ce qui nous concerne nous avons choisi le sens horaire, à privilégier en été et au matin pour effectuer la montée à l'ombre. Je n'ai pas testé l'autre sens mais il me semble que dans le sens horaire la montée est moins rude car elle se fait en deux temps.

C'est donc parti tout droit direction "Ferme de Laup" à 2,8km pour le sens horaire





Le balisage jaune et blanc nous fait passer devant une ferme et après un virage et avant une deuxième ferme, prendre à droite un sentier près d'un ruisseau.




Par ici va commencer la montée dans les marnes abritées du vent, c'est un peu rude...




Des passages sont aménagés




Si l'on regarde en arrière Sahune et l'Eygues qui file vers Nyons




Vers l'avant s'ouvre le défilé de St May





Et le sentier monte toujours direction nord. Devant nous s'offrent alors de nouveaux points de vue :



Villeperdrix

La montagne Angèle
Et cela descend même à un moment



Arrivée au poteau "Ferme du Laup" que l'on aperçoit d'ailleurs. Nous sommes à 540m d'altitude. Tout droit le chemin descend dans la vallée pour rejoindre Villeperdrix. Mais nous devons changer de direction et prendre à droite en montée direction le Rocher de Bramard situé à 2,9km.



Si l'on se retourne le temps de souffler un peu on peut voir de plus haut le village de Villeperdrix exposé plein sud protégée par la haute et rassurante montagne Angèle






En avant



Arrivée aux ruines de la ferme du Plus haut Laup, lieu de pique-nique idéal. Mais pour nous nul besoin, nous continuons donc en montant à droite avant la ferme sur un sentier qui rejoint une piste.









Sommet d'Angèle, on aperçoit la bergerie


En chemin il aura fallu prendre à droite à un endroit où les marques jaune et blanc étaient confuses. Nous avons d'ailleurs croisé un couple qui redescendait rebuté par le balisage. Avec la carte IGN pour nous aiguiller nous n'avons pas eu ce problème.

Et puis c'est l'arrivée tant attendue en crête et la découverte de nouveaux paysages :




Après la vue sur les villages de Sahune puis celui de Villeperdrix, voici le petit village de Montréal les Sources plein sud




Mais ce n'est pas fini il faut remonter la crête maintenant



jusqu'à la borne sommitale (937m)




L'arrivée au sommet s'accompagnent d'autres points de vue.


A l'est le plateau de Saint Laurent dominant Rémuzat.




Il est donc bien normal de voir des vautours nous survoler



C'est ici au milieu du sentier mais avec une vue de premier choix que nous décidons de faire notre pause.


Puis nous repartons toujours en ligne de crête mais en descente cette fois en bénéficiant toujours de cette vue panoramique



La cime ronde du Montrond



Montagne de Buisseron et Montagne du Poët au dessus de Montréal les Sources

Puis c'est la franche descente qui nous permet de redescendre dans la vallée





Toujours face à Montréal en faisant quelques lacets








Plus bas nous récupérons un large chemin d'exploitation

Et c'est sous l'oeil protecteur du vieux sage qui nous domine que nous arpentons ce chemin au dessus des belles marnes noires de la cuvette montréalaise parmi les cerisiers.













Le Bramard prend une autre allure d'ici













De l'autre côté du ruisseau la route menant à Montreal






Après être passés devant la ferme de Bramard nous retrouvons le poteau du carrefour " Quartier Saint Jean" bouclant ainsi la boucle. Il ne nous reste plus qu'à revenir à Sahune par la route goudronnée en passant devant le camping.





Nous terminons cette belle randonnée un peu plus tardivement que d'habitude alors que les rayons du soleil sont déjà bas. Nous avons fait beaucoup de pauses pour admirer le paysage, nommer les montagnes et profiter de ces instants magiques. Les beaux rayons de soleil de cette fin mars sur ce paysage de vallées, de vallons et de marnes noires ont bien servi cette randonnée me confirmant ainsi que les Baronnies méritent bien l'appellation de "Terre de lumières". Je déconseillerais toutefois de la faire par grosse chaleur et conseillerais de bien amener votre carte IGN avec vous ou un autre moyen de localisation. En se garant au plus près il vous faudra effectuer 11 km environ pour 570m de dénivelé.

Encore une randonnée trois étoiles, après celle du volcan de Chirouze et celle des Gorges de l'Ardèche, bien que très différentes et c'est ce que j'apprécie grandement dans ma région.



Source Geoportail





Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...